Après des années passées dans l’agroalimentaire comme salariée, Nathalie Gomez décide de se lancer à son compte et de commercialiser une gamme de produits alimentaires dont la recette est agrémentée de Cognac. La marque XO Gourmet était née.

 

TDE : Comment vous est venue l’idée de créer cette entreprise ?

Nathalie : Dans mon parcours professionnel, j’ai eu l’occasion à deux reprises de contribuer au démarrage d’entreprises, de mettre en place les moyens de production, de gérer la croissance. Le challenge de démarrer une affaire à moi m’a donc paru accessible, d’autant plus que j’avais assisté à de nombreuses réunions de travail du Centre des Jeunes Dirigeants d’Angoulême en tant que collaboratrice et ça m’avait vraiment donné envie de me lancer.

Ensuite, j’avais cette idée de produits d’épicerie fine au Cognac, il suffisait d’élaborer les recettes, de bâtir le projet avec une marque : XO Gourmet, portée par la société XO Food.

TDE : Avez-vous rencontré des difficultés ?

Nathalie : Oui car je me suis trompée de stratégie. Au départ, je visais le marché chinois car ils sont de très grands amateurs de Cognac. J’ai donc beaucoup investi en temps et en argent pour me rendre là bas et finalement découvrir que c’était compliqué car mes terrines comportent du foie gras, difficile à faire entrer en Chine. De plus, les Chinois ne mangent pas de pain donc pour tartiner les terrines et autres confitures au Cognac, s’était compliqué ! Je me suis donc recentrée sur le marché français.

L’autre difficulté, c’est que si je connais parfaitement l’aspect production, j’ai moins de facilités avec la partie commerciale ! Pourtant, quand on est seule à son compte, il faut bien prospecter et trouver de nouveaux clients, mais j’apprends chaque jour !

 

TDE : Si c’était à refaire ?

Nathalie : Bien entendu, je ne perdrais pas de temps et d’argent pour ce marché chinois ! J’affinerais sans doute l’étude de marché avant de me lancer. Pourtant, j’ai mis un an à préparer ce projet.

J’essaierais peut être de trouver davantage de soutiens car à part le prêt à taux zéro du Crédit Mutuel Océan, je n’ai eu aucune aide au démarrage.

 

TDE : Etre entrepreneur pour vous, qu’est ce que ça représente ?

Nathalie : Un grand espace de liberté ! Si demain je veux créer une nouvelle recette, un nouveau produit, je le fais. Et puis être entrepreneur ce sont aussi des rencontres, des échanges avec des clients, la satisfaction de leur apporter des moments de plaisir, de la convivialité avec des produits simples : des terrines, des crackers, des sablés, des croquants… Avec ce Cognac qui valorise si bien notre terroir !

Mon réseau de distribution est essentiellement composé d’épiceries fines partout en France, l’occasion de parcourir notre beau pays et de découvrir toute une richesse gastronomique.

 

TDE : Si vous deviez donner un conseil à un jeune ?

Nathalie : Il faut y aller, ne pas s’arrêter aux premières difficultés ! On trouve toujours une solution. Et puis les réseaux c’est important, l’échange avec d’autres entrepreneurs.

 

Découvrez sans plus tarder son univers : www.xo-food.com